PME, internet est une vitrine. Publiez du contenu adapté.

PME, internet est une vitrine. Publiez du contenu adapté.

Un internaute ne trouvant pas ce qu’il cherche du premier regard se détournera de votre vitrine en ligne pour se tourner vers une autre source.

Petites et moyennes entreprises ou travailleurs indépendants, internet est le lieu où s’expose votre image. C’est par ce biais que les clients se renseignent sur vous et peuvent faire leur choix, préalablement à toute prise de contact ou de demande de devis.

Comment faire ?

Que vous fassiez appel à un spécialiste pour concevoir un site internet ou que vous réalisiez vous-même une simple page, n’oubliez jamais que le contenu (visuel ou texte) est la clé d’une image efficace. Créer un espace en ligne et créer son contenu sont deux activités différentes.

Sur votre site internet, l’usager doit trouver les informations nécessaires, tant les moyens de vous contacter que tout renseignement sur votre activité. Par ailleurs, un contenu pertinent et original sera toujours plus adapté au référencement sur internet et plus rentable que les moyens financiers proposés par les entreprises comme google. Ayant une activité à petite échelle, vous ne rivaliserez jamais avec le budget communication des grandes entreprises, c’est le choix des informations écrites qui fera votre atout.

Un site internet sur lequel votre activité est mal décrite est contreproductif.

Les clés ?

  • Circonscrire votre activité et en définir le langage
  • Hiérarchiser les informations et définir les plus importantes
  • Hiérarchiser au mieux les menus
  • Rédiger du contenu de qualité et en lien avec l’activité
  • Mettre en avant l’outil de recherche sur le site
  • Mettre à jour les contenus au gré des changements de l’entreprise

Aussi, je propose des solutions adaptées à vos outils de communication, incluant l’étude de votre activité et la rédaction des informations-clé pour vos pages et sites internet. N’hésitez pas à me contacter.

Share this:

1 Comment

  1. Criton04-05-2016

    Explication très éclairante. N’étant pas une entreprise mais y ayant parfois recours, je confirme qu’un site mal fagoté décourage plus vite qu’un vilain prospectus : un papier se garde en main, se sirote le temps d’un trajet de bus si l’on n’a pas mieux à faire… Mais un site, lui, se « zappe » si facilement, il faut que le regard accroche de suite : dura lex sed lex.

Leave a Reply