Des traitements de texte sur PC

Des traitements de texte sur PC

Vaste sujet que les suites logicielles pour nos ordinateurs, quels qu’ils soient. Je ne prétends pas prendre parti pour un quelconque système d’exploitation ni pour un type de machine en particulier. En outre, malgré une certaine expérience dans l’utilisation informatique, je ne suis pas spécialiste en matériel.

Le but de ce billet est de donner quelques pistes en vue de choisir une suite bureautique adaptée aux besoins de tout un chacun. Je parlerai ici de trois suites bureautiques réputées pour leur fiabilité et la diversité de leurs fonctionnalités. Bien entendu, il en existe d’autres mais je pense inutile de compliquer une tâche déjà ardue.

Une suite bureautique est composée de divers logiciels dont un traitement de texte, un tableur, un outil pour diaporamas, un gestionnaire de bases de données et d’autres outils annexes. Le point qui m’intéresse ici est le traitement de texte, l’outil le plus couramment utilisé.

Pour choisir une suite adaptée à vos besoins, il faudra affronter quelques interrogations :

  • Avez-vous une utilisation régulière ou occasionnelle de ces outils ?

Cette première question n’en en réalité pas d’importance. Si ce n’est que si vous devez rédiger des textes une fois l’an, il n’y a pas de raisons d’investir de l’argent, une suite bureautique gratuite suffira.

  • Utilisez-vous une suite bureautique pour votre activité professionnelle ?

Si vous travaillez seul, les performances des suites gratuites sont aujourd’hui largement suffisantes pour répondre à vos besoins.

  • Échangez-vous régulièrement des documents avec d’autres personnes, jamais les mêmes, susceptibles de les modifier ?

C’est bien là le nœud du problème : pendant des années, les géants de la bureautique payante n’ont pas voulu entendre parler des projets libres et gratuits développés par des communautés internationales de contributeurs de plus en plus chevronnés. Ces projets, quant à eux, ont intégré la reconnaissance des formats des logiciels payants. Depuis quelque temps, chaque suite logicielle prend en charge les formats concurrents. Cependant, dès qu’on crée des mises en page complexes ou que l’on se lance dans des intégrations d’OLE (en résumé, objets liés électroniquement), la compatibilité est limitée.

  • Un logiciel gratuit est-il moins bon qu’un logiciel payant ?

Globalement pas. Les suites payantes ont perdu l’avance technologique et ergonomique qu’elles ont pu avoir. De plus, l’avantage des communautés travaillant sur des logiciels en open-source, est de permettre , en permanence, une recherche, une amélioration et une interactivité entre utilisateurs et concepteurs. De plus en plus d’administrations et d’entreprises n’achètent plus les suites logicielles hors de prix, ils se tournent eux aussi vers les logiciels libres.

Conclusion :

J’ai retenu au cours de ces années trois logiciels de traitement de texte : Microsoft Word, Writer de Libre Office et Writer d’Open Office. Les deux derniers sont gratuits et sont issus du même projet initial. Le premier est un géant du domaine, très élaboré et stable.

  • Si vous devez souvent échanger des fichiers complexes avec des interlocuteurs différents, il paraît judicieux d’avoir en votre possession à la fois Word et un de ses deux concurrents gratuits.
  • Si vous échangez sans cesse avec les mêmes individus, pourquoi ne pas travailler avec un logiciel gratuit ? Si chacun le possède, la question de la compatibilité ne se posera plus.
  • Si vous travaillez tout seul ou peu fréquemment, un traitement de texte gratuit suffira.
  • Entre Libre Office et Open Office, aux performances assez proches, j’avoue m’être converti à Libre Office pour sa présentation plus claire et son ergonomie nettement plus attrayante que celle de son aïeul.

discover_

Hormis dans certains cas précis, Libre Office est la suite de choix aujourd’hui, que vous soyez professionnel, étudiant ou utilisateur débutant…

Share this:

Leave a Reply