Améliorez votre workflow de transcription

Améliorez votre workflow de transcription

La transcription d’entretiens

La transcription d’entretiens est au cœur du métier de chercheur en sciences sociales. Le passage de l’audio à l’écrit est une rude besogne. La pratiquant régulièrement pour des laboratoires de recherche, j’ai longtemps réfléchi à améliorer ma vitesse et mon aisance de travail. En effet, la vitesse de frappe sur un clavier est toujours plus lente que le débit d’un locuteur. Par ailleurs, je n’ai aucune formation en dactylographie. Gardant à l’esprit que la transcription doit être précise, que la variété des locuteurs et leur prononciation singulière obligent à être concentré sur le sens, j’ai dû développer ma propre méthode.

Se libérer des contraintes

Certains transcripteurs utilisent leur clavier associé à un pédalier pour commander le défilement du fichier audio. Pour autant, la frappe prolongée sur un clavier d’ordinateur produit une fatigue importante. J’ai donc choisi de libérer mes mains de l’activité de saisie. Voici ce dont je me sers :

oTranscribe :
oTranscribe est un logiciel gratuit en ligne réunissant dans une même fenêtre, la saisie du texte et le contrôle du fichier audio. Plus besoin de passer d’une fenêtre à l’autre. En outre, le texte saisi est sauvegardé en temps réel dans votre navigateur. oTranscribe permet aussi d’insérer des repères temporels dans votre transcription. Quelques touches permettent de démarrer ou de mettre en pause votre fichier audio, de revenir en arrière, mais aussi d’accélérer ou de ralentir le défilement.
Dragon Naturally Speaking :
La dictée vocale de Dragon libère les mains, les repose. Ainsi, les longues heures de transcription se font par le biais de la voix. Il ne reste plus qu’à corriger en temps réel les petites imperfections du logiciel, mais aussi qu’à intégrer manuellement les mots inconnus ou de les lui enseigner.

Une transcription plus précise

Le recours à ces deux logiciels rend la transcription des entretiens spécifiques plus facile. Libéré de la contrainte physique de la dactylographie, le transcripteur peut focaliser son attention sur l’écoute. Un workflow amélioré, une fatigue moindre et une qualité de transcription supérieure,  voilà le bénéfice de l’utilisation de ces outils.
Besoin d’une transcription ? N’hésitez pas à me contacter.

Share this:

1 Comment

  1. Isabelle0604-22-2017

    Je ne suis pas directement concernée, mais j’ai des amis qui pourraient l’être. Vos indications me semblent lumineuses et ouvrent une voie praticable pour la transcription d’entretiens, tâche hautement utile et subtile et néanmoins rarement considérée à sa juste valeur.

Leave a Reply