Décade ou décennie ?

Décade ou décennie ?

Deux mots, deux sens. Parfois, on finit par assimiler « décade » à « décennie ». Si nous nous en tenons aux dictionnaires contemporains, ce serait une confusion, une confusion qui a probablement deux causes distinctes. En effet, « décade » et « décennie » ont en commun le préfixe déca-, du grec deka (δέκα), qui désigne dix entités. Dans les deux cas, il y a dix « quelque chose ». L’autre confusion vient de l’usage de l’anglais. Dans cette langue, decade signifie « décennie ».

Souvenez-vous que si « décennie » désigne bien une période de dix ans, la « décade » est une période de dix jours. De façon moins usitée aujourd’hui, « décade » désigne aussi un ensemble de dix chapitres ou de dix livres.

Notons que çà et là, « décade » est employé dans le sens de « décennie » par divers auteurs. Il en ressort que la langue anglaise a durablement influencé l’écriture (Montherlant par exemple). L’Académie française, dans sa neuvième édition, insiste sur l’emploi différencié de l’un et de l’autre terme. On trouvera les références nécessaires ici. Il est également intéressant de souligner que « décennie » est un mot récent. Il apparaît dans les dictionnaires en 1890, dérivant de l’adjectif « décennal ».

En outre, « décade » possède originellement le sens générique de « groupe de dix », là où « décennie » ne laisse subsister aucun doute (decennalis, « dix ans »). Il est donc important de « faire avec » cette ambiguïté étymologique. Même si l’usage nous montre que « décade » a été employé dans le sens de « décennie », un souci de clarté nous poussera à utiliser « décade » pour désigner une période de dix jours. Nous gagnerons à suivre la recommandation de l’Académie française.

nb. les adjectifs correspondant sont : « décadaire » pour « décade » et, comme nous l’avons vu précédemment,  « décennal » pour « décennie ».

Besoin d’un conseil en écriture ou d’un écrivain public ? Suivez le guide.

Share this:

Leave a Reply